La séduction, le blabla et l’amour de superette

On me demande souvent si je crois au Prince Charmant, quels sont les critères pour me séduire, blablabla. Vous savez, cette question qui revient sans cesse et à laquelle vous avez ou non une réponse.

Bien des circéens sont surpris quand je réponds que je ne sais pas, que je n’ai pas de critères, que je ne sais jamais ce qui me plaît chez un homme.

Je trouve que la séduction est un sujet tellement récurrent autour de moi, qu’il est impossible de ne pas en parler. C’est now !

Fut un temps où j’étais inscrite sur ce bon vieux « Adopte un mec », Anna était là, traquant ou plutôt traquée… Si vous connaissez un peu le principe du site et bien je peux vous dire que j’acceptais tous les « charmes », je lisais tous mes messages et je ne répondais quasiment jamais. Le message qu’on m’envoyait était pour moi plus important que la photo ou le descriptif, 90 % m’envoyaient un « salut, ça va ». Ok…

D’autres messages étaient superficiels, le fameux message copier-coller. Beurk.

Il restait donc ce petit 1%.

En général, au bout de quelques jours de discussion, je me décidais à rencontrer, en vrai de vrai, les mâlessssss.

Je vous passe les anecdotes des rencontres en vrai où tu as l’impression que tu n’as pas la même personne qui est en face de toi. Et il y a ces rencontres où tu te dis : waouhhh j’ai failli rater ça…

La plupart de mes rencontres sur ce site sont devenus des….amis. Je pense tout simplement que ce n’est pas fait pour moi, du moins pour le grand amour blablabla.

Ce côté amour préfabriqué me pose problème. On peut percevoir un certain charme dans une discussion mais sincèrement tout est faussé, le vrai charme ne peut se ressentir qu’en face à face. Les gestes, les petits riens qui font tout, le sourire, le regard… Du coup, d’abord on voit la photo, on trouve du charme en conversant et on repart avec un à priori positif avant la rencontre, je pense que ça fausse toute la suite, on est charmé superficiellement et on a déjà crée un lien. C’est foutu, vous tombez dans le panneau.

Le panneau, je passe maintenant à côté.

Par contre, quand je rencontre, à tout hasard, quelqu’un qui me laisse sans voix. Là, je suis dans une sacrée délicieuse mouise. C’est là tout le paradoxe. Des individus sont capables de vous absorber, presque sans avoir besoin de vous regarder et de vous parler. Etrange, non? La théorie de l’attraction ? Pourquoi lui et pas un autre? Pourquoi mes amies ne voient pas ce que je vois?

Ce jour-là, ce n’est ni le physique, ni l’intelligence, ni le pouvoir ou je ne sais quoi, c’est rien et c’est tout, c’est inexplicable. Vous êtes sous le charme, rien à faire. Est-ce le point de départ de l’amour, du véritable amour?

Autour de moi, beaucoup de couples différents :

  • C’est la fusion, rien ne peut les séparer
  • Pragmatisme de la relation : si ça ne fonctionne pas entre nous, je te quitte, même si je t’aime.
  • Ils restent ensemble par peur de l’échec, de ne pas retrouver quelqu’un, de ne plus plaire (beaucoup de couples…)
  • Ils s’aiment autant qu’ils se détestent

Je théorise beaucoup sur l’amour, je me pose des questions à ce sujet, j’observe les couples. Je pense que beaucoup ne s’aiment plus mais ont peur du changement ou de regretter.

Quand on trouve le grand amour, est-ce qu’on le sait? Est-ce que tous les jours on se dit qu’on a trouvé le grand amour, pendant des années ainsi? On ne se lasse jamais du grand amour? Et si le grand amour ne sait pas qu’il est notre grand amour?

Comme c’est toujours un petit bazar dans ma tête, je vous laisse un petit bazar dans cet article.

Vous et l’amour, c’est comment mes circéen(ne)s?

 

 

 

 

Share Button

Un commentaire sur “La séduction, le blabla et l’amour de superette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *