Réalisez votre rêve, écrivez un roman !

Vous le savez déjà, je suis écrivaine. Il ne se passe pas une journée sans que mes stylos épousent mes carnets. Se lancer dans l’écriture d’un roman peut sembler insurmontable tellement le travail est immense mais tout ça n’est qu’illusion ! A partir du moment où vous vous lancez, après quelques pages, vous ne penserez plus qu’à la suite de votre récit et l’envie d’écrire sera plus forte que les montagnes dressées devant vous.

Ecrire un (bon) roman, ça prend du temps et il faut patiemment travailler la langue. Avoir une idée en tête c’est bien, trouver les bons mots, c’est autre chose… C’est donc un savant mélange entre histoire originale et écriture efficace.

Remarquez un élément important : une histoire intéressante avec une écriture bancale pourrait plaire mais s’essoufflera très vite. Tandis qu’un roman très bien écrit, qui remue le lecteur mais qui n’a pas vraiment une histoire intéressante, peut avoir un franc succès. Je ne les citerai pas, mais plusieurs très grands succès littéraires reposent sur la façon de raconter l’histoire et non pas les événements en eux-mêmes.

Le mieux, bien sûr, est de concilier histoire originale et écriture travaillée.

Il faut absolument développer un style, c’est ce qui permettra au lecteur de vous reconnaître et d’acheter vos autres romans. Si vous montrez votre livre à un lecteur, en cachant votre identité et qu’il reconnaît qui vous êtes, vous avez tout gagné ! A mon sens, développer un style est le plus difficile, certains développent très tôt un style sans y réfléchir vraiment mais pour d’autres écrivains, cela prend plusieurs années et résulte d’un long labeur.

Il existe de nombreux outils pour vous aider dans l’écriture. Je déteste taper sur l’ordinateur alors j’écris dans mes carnets puis j’utilise le logiciel « Dragon Naturally Speaking », c’est un investissement mais il permet de dicter sur Word tout ce que je lui raconte ! Il faut également investir dans un casque micro avec prise USB.

Si vous vous lancez dans un projet de roman, donnez-vous une date pour le terminer et un nombre d’heures par semaine pour le travailler, sans cette rigueur, l’écriture traînera en longueur et vous pourrez perdre le fil de vos idées. A l’inverse, il est parfois nécessaire de cesser d’écrire pendant une semaine afin de faire émerger de nouvelles idées.

 

1 – Quel est le kit du parfait écrivain?

Munissez-vous tout d’abord d’un ou plusieurs jolis carnets, d’un format moyen (13×21). Ainsi vous pourrez l’emmener partout avec vous et l’ouvrir avec plaisir.

  • J’apprécie particulièrement les carnets des Editions du Désastre (10 euros)

carnet-13x21-aristote-carnet-de-libris-poetique-3700275723419_0

  • J’achète également des carnets sur Ebay ! Il faut s’armer de patience car le délai de livraison est très long (un mois) mais ils ne coûtent que 1,29 euros (livraison comprise).

DC82C69616E67691A00A8591D69E03CD539AA883CD73D2239CCBC809D2CFC69916D2CB16E99363D2CA839ACB66F273569336CBCF73A09F13

  • Ce qui est très important, pour travailler son écriture est d’avoir sur son bureau un dictionnaire des synonymes, nuances et contraires. C’est une vraie mine d’or et en général ils ne coûtent que dix euros. Vous en aurez toujours besoin.

 

2- Les livres qui aident

Je vous conseille ces livres qui traitent de ce travail d’écriture :

  • Stephen King, Mémoires d’un métier
  • Gustave Flaubert, L’Art d’écrire
  • Philippe Picard (ebook), Ecrire 1500 mots par jour
  • Delphine de Vigan, D’après une histoire vraie
  • Editions ESI, Le grand livre de l’écriture

Mon dernier conseil : Lisez de tout ! Soulignez les passages qui vous inspirent et posez-vous la question : pourquoi j’aime ces quelques lignes? Etudiez les passages qui vous secouent.

 

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *