Article de Janis Blake sur mon roman « Des étoiles dans le caniveau »

Voici l’article de Janis Blake:
May 03, 2016 at 12:37 PM

«  »J’ai lu. Je l’ai ressenti à travers ses mots et sa sensibilité. J’ai mal dormi mais je voyais un espoir, une lumière se profiler pour elle.

Alors j’ai écrit un poème privé pour Anna Circé, l’auteure du roman feuilleton dont je vais vous parler.

« Des Étoiles dans le Caniveau » : Titre très à vif. Déjà. Mais des étoiles… Cela symbolise une nuit éclairée et sans nuages dans le sale, avec les déchets. Un espoir qui peut faire surface.

Oui, vous le savez déjà, je collabore en communication avec cette écrivaine. Dont le Projet Enviol et son « Manuel de survie » que j’ai illustré, ainsi que du partage de textes et autres visuels pour son Recueil.

La thématique est la même. L’agression sexuelle.

Comprenez donc qu’en partageant cette vidéo d’Anna qui est, d’habitude, très à l’aise dans ses chroniques littéraires…. Ici, on la voit plus timide et impliquée. Touchante.

Car avant d’aborder mon point de vue de lecture, je souhaite que vous l’écoutiez au préalable :

 

Elle bafouille, elle présente son texte. Son cœur. D’ailleurs, elle se dévoile quasi complètement dans son premier feuilleton.

Anna est la seule juge de son écrit, mais je tiens à partager un peu d’essence que j’ai vécu entre les lignes…

L’émotion est là… Sans aucune vulgarité. Sans haine. C’est ça le pire. Aucune haine contre le bourreau. Devoir se justifier au collège. Devant la Justice. Sa mère très présente. Son frère ne comprenant pas très bien ce qu’il se passe. Solal, un destin dont on ne sait pas ce que l’avenir leur réserve. Pourquoi Anna réagit-elle de cette manière avec lui ? Pourquoi est-il si insistant ? Est-ce quelqu’un de bien ? Je me suis posé ces questions à chacune de ses apparitions.

Et puis ce prof de français. Qui (comme je connais un peu mieux Anna ^^), sera comme un thérapeute. Elle qui était une très bonne élève et qui chute dans un échec scolaire.

J’ai été très touché. A un moindre niveau, ce sont justement des profs de français qui m’ont soutenu quand je voulais faire artiste. Qui m’ont donné le goût de cette belle langue.

Anna est actuellement prof… de français 😉

Et elle tente de partager ses connaissances et couver ses élèves fragiles, je suppose, de la même manière que son mentor…

Dans… L’histoire… Sans vouloir non plus tout raconter… Il y a tous les mécanismes de sa pensée. Une description incroyable et très brute. Ses pertes d’envies. Ses peurs. Sa « soupape » de sécurité qui se met en marche régulièrement. C’est dur parce que « nous » on voit à travers ses yeux. Et on la remarque réagir « bizarrement » en sachant pourquoi. Mais tout son environnement devient décalé. Et plus personne ne la comprend sauf la lectrice ou le lecteur.

De quoi vous remuer en 32 pages. Mais pas en allant se torturer… C’est comme…
S’impliquer à vouloir soutenir cette collégienne. Être sa petite voix quand on la lit. Elle ne vous entend pas mais on lui souhaite du courage. Qu’elle se batte.
Et la vraie magie… Dans le texte… C’est que ça marche. Malgré les épreuves.

Je ne détaille pas plus pour vous donner envie de le lire… (et puis quoi… 0,99 € pour un premier feuilleton… ^^)

Je vous le conseille très vivement.

Pour revenir sur la suite du Projet Enviol, prochainement, ma contribution vidéo expliquant le « Manuel de Survie » ET !!!!!

ATTATION !!!

Je vous ferai une piqûre de rappel, mais le Projet est maintenant sur KissKissBankBank !!!!!

Donc vous pouvez contribuer à ce que le Manuel soit édité, diffusé pour 18500 collégiens et lycéens voire plus comme une présence dans des domaines associatifs !!!

Je vous file bien évidemment la page : Projet Enviol sur KissKissBankBank

Je vous rappelle aussi : Projet Enviol sur Facebook

Et puis, n’oublions pas le sujet principal : Pour vous procurer« Des étoiles dans le caniveau » sur Amazon en format Kindle.

Pour suivre Anna sur Youtube, ben… il suffit de checker la vidéo ci-dessus. (Et puis en plus, ses chroniques de bouquins sont franchement pas mal au passage…)

Ai-je oublié quelque chose ?

Anna ? Tu me donnes combien en note ? :p

(Haaaaan me faire noter. Déjà que je rêve perpétuellement que je repasse mon bac… *Sigh*)
(Je rêverai pas de mon ex, c’est déjà ça…)(oui car la mère du grand est prof de FLE)
On arrête les parenthèses et les bêtises ?

Ouais. «  »

Son blog

Son site

Share Button

Un commentaire sur “Article de Janis Blake sur mon roman « Des étoiles dans le caniveau »

  1. Bonjour j’ai découvert ce week-end du 1 Er Mai vos vidéo Laurent. Sur certains sujets vu sur certaines des huit vidéos déjà visionnées j’ai découvert de nouvelles informations très intéressantes et d’autres m’ont permit de faire des révisions. Je suis ravie d’avoir eu cette chance, mais je suis consciente que je prends le train en marche et qu’il est peut être trop tard pour profiter de votre offre. Puis- je encore m’inscrire ? Et si oui à qu’elle moment ont lieu les séances ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *